La loi du Seigneur est parfaite…(Ps 18(19), 8)

Message du Saint-Esprit du 12 septembre 2012

« Je vous salue, mes très chers enfants ! Je souhaite aujourd’hui aborder un sujet très important pour votre vie spirituelle : la loi de Dieu et la place que celle-ci occupe dans votre existence.

Quelle loi ? Nombre d’entre vous penseront sûrement aux dix commandements que Dieu a donnés à son peuple par la main de Moïse, comme vous le savez grâce à l’Ancien Testament. Ceux-ci sont la loi de Dieu pour cette Terre ; mais Dieu a également donné sa loi aux humanités de l’Univers qui lui sont fidèles, selon les manières et les formes les plus adaptées à l’originalité de ces peuples. Il était nécessaire que les hommes aient sous les yeux une synthèse codifiée de ce que Dieu souhaite et demande à chacun et à toute l’humanité.

Les dix commandements vous ont été donnés pour vous aider à discerner entre le bien et le mal ; ils vous indiquent ce qui est bien pour vous et vous assurent une vie digne des enfants de Dieu. Vous faites donc bien de les respecter car, en agissant ainsi, vous choisirez le meilleur pour votre vie ; le meilleur que Dieu lui-même, votre créateur qui vous aime et vous connaît, vous indique.

Cependant, lorsque je parle de la loi de Dieu, je ne me réfère pas seulement aux dix commandements, mais à un ensemble de lois qui œuvrent principalement dans la dimension de l’esprit pur, mais qui déploient également leurs effets dans le monde matériel et dans la vie de chaque créature dans tout l’Univers.

Je souhaite vous aider à comprendre, en me référant spécifiquement à la Terre.

Avant tout, vous devez savoir que les lois naturelles et physiques telles que vous les connaissez sont subordonnées aux lois de l’esprit : ce qui se passe dans la matière n’est que l’effet, car la cause se trouve dans l’esprit. En d’autres termes, des événements déterminés ne se produiraient pas dans la réalité matérielle s’ils n’avaient pas été au préalable préparés dans la réalité spirituelle. Je vous donne un exemple très simple : aucun homme ne serait conçu dans le sein maternel si la vie n’avait pas été créée par Dieu qui est pur esprit. La vie naît avant tout dans la pensée de Dieu, dans la dimension très pure de son Esprit ; Dieu crée en pensant. C’est à partir de cette impulsion divine que commencent à agir les lois naturelles qui conduiront à la formation d’un être humain ; ce propos vaut également pour tout être vivant créé par Dieu, pour la création tout entière. Si l’impulsion de Dieu ne se manifeste pas, aucune loi ne peut agir.

L’homme s’illusionne de pouvoir créer la vie en dehors des lois de l’Esprit, en manipulant la nature et en la soumettant à ses fins. Eh bien, je vous dis qu’aucun embryon « produit » dans vos laboratoires n’aurait en soi la vie si Dieu ne donnait pas son impulsion vitale à cette créature. La vie est l’œuvre de la Très Sainte Trinité, et non pas de l’homme. Elle naît dans la dimension de l’esprit et elle retourne à la dimension de l’esprit, une fois terminée la phase matérielle et terrestre. Dieu ne permettra pas éternellement à l’homme de jouer avec la vie ; bien que respectant votre liberté, il ne permettra pas que la manipulation des lois de la vie franchisse une certaine limite.

Revenons aux lois de l’Esprit. Elles sont universelles car elles sont valables dans chaque dimension dont est composée la création, et pour chaque être qui se déplace dans l’Univers ; les lois naturelles, en revanche, ne sont pas les mêmes partout, car elles s’adaptent aux différentes réalités dont est composé l’Univers.

Par l’intermédiaire des lois spirituelles, Dieu gouverne toute la création : les anges, les hommes, les animaux, les plantes, etc. Que signifie le fait que « Dieu gouverne la création » ? Cela signifie que la Très Sainte Trinité crée et soutient continuellement la vie dans chaque créature et dans l’Univers tout entier, au moyen de son AMOUR, de son INTELLIGENCE et de sa FORCE. Ces trois caractéristiques de Dieu manifestent sa puissance créatrice, salvatrice et sanctifiante et s’expriment dans les lois spirituelles. En d’autres termes, ces lois contiennent en elles la puissance qui découle de l’amour, de l’intelligence et de la force de Dieu ; cette puissance est indispensable pour garantir que les processus vitaux de chaque être vivant se déroule correctement, tant sur le plan spirituel que physique.

Les lois spirituelles émanent de Dieu Trine et Un mais c’est moi, le Saint-Esprit, qui assure le fonctionnement des lois spirituelles, afin que celles-ci se maintiennent en parfaite harmonie avec la pensée trinitaire. Les lois de Dieu atteignent ainsi leur but qui est double : alimenter le souffle de la vie et mettre en action les lois physiques qui gouvernent les processus vitaux de chaque être vivant.

Revenons à l’exemple de la vie humaine, de votre vie : vous ne naissez pas lorsqu’une femme vous met au monde, mais quand Dieu vous crée. La création est un acte libre et sublime de Dieu dans lequel il exprime toute son immense puissance. Avec sa pensée et sa volonté, Dieu établit de vous créer à son image ; il ne serait pas obligé de le faire, mais il considère que vous êtes précieux et, par conséquent, il vous crée. Dieu n’est pas un être solitaire qui gouverne un immense espace vide : il a voulu que ses créatures remplissent l’Univers pour remplir celui-ci de sa vie.

D’innombrables formes de vie peuplent le cosmos, et chacune d’elle porte en soi l’empreinte de l’immense Créateur, de sa bonté, de son amour. Dieu aime de façon sublime les anges, qui sont des esprits purs, et les hommes qui sont des êtres dotés d’esprit, ce qui les rend plus semblables à lui. Dieu aime cependant chaque créature, même celles qui sont moins parfaites que les anges et que les hommes. Rappelez-vous bien de ceci lorsque vous vous approchez d’un animal, d’une fleur ou d’une autre créature ; ne méprisez jamais ce que Dieu a créé !

Dieu pense à vous et, au moment où il pense à vous, il vous crée. Dès cet instant, je commence à agir en vous, de façon à ce que les lois spirituelles œuvrent correctement : celles-ci activent votre esprit et le rendent pleinement capable d’agir ; l’esprit met en action l’âme et l’âme le corps. C’est alors qu’entrent également en jeu les lois naturelles qui doivent guider tous les processus biologiques nécessaires à former un homme. De votre conception jusqu’à votre mort, les lois spirituelles seront toujours au-dessus de celles naturelles, pour les maintenir sur la bonne voie, de sorte que votre corps fonctionne selon la pensée de Dieu. Ainsi, les lois de l’Esprit gardent et protègent la vie de votre être : esprit, âme et corps. Tout ceci, cependant, n’est encore pas suffisant. En effet, lorsque vous venez au monde, vous vous retrouvez à vivre dans un environnement déterminé et vous devez vous insérer correctement dans cet environnement. Les lois spirituelles œuvrent encore et, cette fois-ci, elles mettent en action les lois naturelles qui agissent dans votre corps et dans la nature qui vous accueillera : votre corps s’adaptera ainsi à un certain climat, à l’alimentation, et ainsi de suite. La même chose se produit pour toutes les autres formes de vie différentes de la vie humaine : tout doit être réglé selon la pensée divine. Rien de tout ceci ne serait possible si les lois spirituelles ne donnaient pas une direction précise à l’action de celles  naturelles.

Les lois de l’Esprit sont le canal dans lequel se déplacent toutes les lois physiques qui gouvernent la matière. Les lois spirituelles sont harmonieuses parce qu’elles proviennent du Créateur qui n’a en soi aucune discordance. Elles agissent pour conduire toute chose créée vers le bien et la plénitude. Par conséquent, elles sont au-dessus des lois physiques qui gouvernent la matière, lesquelles ne suffiraient pas, à elles-seules, à soutenir l’Univers.

Les lois spirituelles sont nombreuses, et elles découlent des trois caractéristiques de Dieu dont nous avons parlé. Elles agissent directement dans les esprits purs, dans l’esprit de l’homme et indirectement sur toute la création, par l’intermédiaire des lois naturelles qui lui sont subordonnées. Certaines lois spirituelles découlent de l’AMOUR de Dieu : elles servent à remplir d’amour divin les esprits purs et les esprits des hommes ; elles les rendent capables d’aimer Dieu et leur prochain et d’être aimés, elles protègent la vie dans les créatures, elles assurent la paix. D’autres lois découlent de l’INTELLIGENCE de Dieu : elles rendent les esprits capables de connaître Dieu et la réalité telle qu’elle est en Dieu, elles ouvrent des horizons toujours nouveaux à la connaissance. D’autres, enfin, émanent de la FORCE de Dieu : elles ont pour but de renforcer la volonté de bien dans les esprits, elles leur donnent la promptitude d’accueillir et d’aimer la volonté divine, à surmonter les épreuves, à persévérer dans la foi, etc.

Les lois naturelles gouvernent les processus de la vie dans chaque étape de son développement, les processus cognitifs de l’homme, les rythmes de la création, afin que tout soit en harmonie avec la pensée divine. Tout être vivant est enveloppé par la puissance des lois spirituelles et par l’action de celles naturelles ; s’il n’en était pas ainsi, il n’y aurait pas de vie dans l’Univers. Ceci vous fait comprendre que la création tout entière est sous le regard attentif de Dieu, qui conduit tout vers le bien. Pensez à ceci lorsque vous observez la magnificence du ciel étoilé, lorsque vous contemplez la beauté d’un enfant, la perfection d’un animal, d’une plante qui fleurit, etc. Sachez que tout est dans les mains de Dieu et que j’agis toujours pour faire en sorte que rien de ce qui est créé ne s’éloigne des lois divines.

Les scientifiques de la terre se contentent d’étudier les lois naturelles et d’en observer les effets. Ils étudient et font des expériences pendant des années et des années, mais ils ne mettent pas la même ardeur à connaître les lois de l’esprit ; pour nombre de vos scientifiques, l’esprit n’existe même pas. En agissant ainsi, ils ne parviennent jamais à connaître réellement ce qui se passe dans le monde physique, car ils n’ont pas un cadre de référence indispensable pour comprendre les raisons de ce qui se passe dans la nature. Il n’y a que l’observation des phénomènes. Si vos scientifiques étaient plus proches de Dieu, ils découvriraient facilement des choses qui sont à leurs yeux, aujourd’hui, indéchiffrables.

Si Dieu gouverne toute chose, pourquoi le mal touche-t-il l’homme ? Pourquoi la nature se pose-t-elle souvent en ennemie et provoque-t-elle des catastrophes ? La réponse doit être recherchée dans l’existence de Lucifer et dans les choix de l’homme concernant le bien et le mal. Voyons ce qui se passe sur votre planète. Le péché originel, commis pas vos ancêtres, a ouvert la voie à l’action du mal. Lucifer existe et œuvre sur Terre ; ce n’est pas une figure imaginaire ou une superstition idiote, mais une réalité crue. Il s’oppose depuis toujours à Dieu et aux enfants de Dieu, en espérant d’être un jour adoré comme l’unique Seigneur et d’être le maître de la création. Malheureusement, une bonne partie de votre humanité prête foi aux flatteries de ce démon, et croit pouvoir obtenir du pouvoir et des privilèges en s’alliant avec lui. Malgré la venue de Jésus-Christ et son œuvre de rédemption, la majeure partie de la Terre continue de refuser le Père, de nier le Fils et d’ignorer le Saint-Esprit.

Lucifer ne peut d’aucune façon s’immiscer dans le fonctionnement des lois de l’Esprit, car Dieu ne le permet pas. Depuis toujours, cependant, il essaie de gêner l’action des lois naturelles ; Dieu le permet par justice : si la majeure partie des hommes ne s’oppose pas au mal, en choisissant résolument Dieu, il est alors juste qu’elle supporte les conséquences de ses choix. Sur Terre, de nombreuses lois naturelles sont manipulées, violées, déformées au point de provoquer des dégâts à la planète. Lucifer est un esprit pur, intelligent, et il conserve la connaissance qu’il possédait comme ange de lumière, avant de se rebeller à Dieu. Il sait comment agir sur les lois naturelles pour les dénaturer, il suggère à ses disciples comment faire pour soumettre la nature à ses fins égoïstes. Vous pouvez voir ceci sur Terre : la majeure partie des catastrophes naturelles sont provoquées par les choix malheureux de nombreux hommes alliés à Lucifer. Ce n’est pas Dieu qui est la cause des catastrophes de la terre, bien au contraire même ; Dieu a préparé toute chose pour le bien de ses enfants. Le mal ne vient pas de Dieu, car Dieu est le BIEN SUPRÊME, et jamais il ne provoquerait le mal à ses enfants. Les mauvais choix des hommes, la corruption de leur esprit les conduit à rechercher celui qui est le prince du Mal, d’où proviennent tous les maux de l’Univers : Lucifer. Le mal est provoqué par le mal ; plus tôt vous le comprendrez, et mieux ce sera pour vous. Au lieu de pester contre Dieu, il serait préférable pour l’homme de la Terre de s’observer lui-même et de se corriger au plus vite.

L’homme est appelé à choisir inconditionnellement d’aimer et de servir Dieu. Ceci implique que le véritable croyant s’offre à Dieu pour devenir enfant de Dieu. Ceux qui disent aimer Dieu et se comportent en égoïstes ne sont pas sincères. Ceux qui aiment Dieu doivent se mettre à sa disposition, en renonçant à leur propre égoïsme ; ce n’est qu’ainsi qu’ils pourront être conduits par Dieu vers le bien. Si l’homme choisit librement d’appartenir à Dieu, je peux agir dans son esprit ; les lois spirituelles œuvrent alors pleinement et même celles naturelles déploient leurs effets sans subir d’interférences par le mal. Ainsi l’homme s’élève en esprit et améliore également son corps. En revanche, l’homme qui s’abandonne au mal ne pourra que régresser à tous les niveaux ; les lois spirituelles ne pourront agir librement, avec de graves conséquences pour l’esprit, l’âme et le corps ; c’est de là que proviennent les maladies et infirmités.

Pourquoi, alors, les saints, bien qu’ayant choisi Dieu, ont-ils souffert dans l’esprit et dans le corps ? Parce qu’ils ont accepté de suivre jusqu’au bout leur Seigneur, qui a pris sur lui toute la corruption de l’homme pour la vaincre définitivement avec sa mort et sa résurrection. Vous tous êtes appelés à suivre le Fils de Dieu dans son passage de la mort à la vie, et vous tous êtes inévitablement exposés à l’action du mal qui est bien présente sur Terre. C’est pourquoi vous ne pouvez être totalement exempts de souffrance ; celle-ci fait partie de l’expérience terrestre, triste héritage de votre rébellion à Dieu.

Dieu ne veut pas la souffrance de ses enfants ; il la permet exceptionnellement, quand celle-ci peut servir à son plan de salut, comme cela s’est produit pour les saints. Ces derniers ont accepté la souffrance comme participation aux souffrances du Christ et comme contribution au salut de leurs frères. Vous pouvez le faire vous aussi, car vous êtes tous appelés à la sainteté ; vous verrez alors que la souffrance offerte à Dieu perd cette amertume dont un grand nombre d’entre vous a déjà fait l’expérience. D’autres fois, Dieu permet la souffrance pour vous renforcer dans la foi, pour vous conduire à faire le juste choix : Dieu ferme alors tous les chemins agréables et ne laisse ouvert que la porte étroite ; ceci vous fait souffrir. Si vous acceptez cependant le passage étroit, votre foi et votre esprit grandiront, et les situations difficiles se résoudront. Le Seigneur transforme ainsi en bien ce qui pourrait vous sembler un mal. Dieu vous sauve à maintes reprises de graves dangers au travers d’une souffrance, parce que de par votre obstination, vous choisiriez toujours ce qui est plus pratique, même si cela vous est plus nuisible.

Pouvez-vous vaincre le mal ? Oui, vous pouvez. Dieu permet que vous affrontiez le mal pour le vaincre, et jamais pour en être écrasé. Lorsque vous vous abandonnez complètement à Dieu et que vous vous offrez à lui, vous êtes apprivoisés par lui au plus profond de vous, et vous êtes élevés à une dimension différente de celle dans laquelle se trouve une bonne partie de cette humanité : c’est la dimension de l’esprit, où œuvrent les lois spirituelles, les lois parfaites de Dieu. Vous commencez alors à voir la réalité de façon différente et à affronter différemment les situations douloureuses de la vie. Les lois de l’esprit prennent le dessus sur celles naturelles, et vous n’êtes alors plus sous la domination de la matière mais de l’esprit. C’est là que se produisent les guérisons et les miracles, car l’esprit est au-dessus de la matière.

On atteint la dimension de l’esprit par la foi et non par la religiosité. Vous devez avoir confiance en Dieu et laisser que ce soit lui qui s’occupe de vous. Vous ne devez pas devenir passifs, au contraire même, vous devez être vigilants pour accompagner mon action, mais vous devez également être conscients que chaque solution vient de Dieu et non pas de vos capacités humaines. Celles-ci sont utiles si elles sont soumises à Dieu, mais elles peuvent être dangereuses si vous êtes présomptueux et égoïstes. C’est pour cela qu’il faut la véritable prière ; nombre d’entre vous prient sans jamais entrer dans la dimension élevée de l’esprit ; leur prière est le fruit d’habitudes ou un devoir à accomplir ; elle provient de la religiosité. La foi, en revanche, conduit à la prière profonde, où votre esprit se rencontre avec Dieu dans un échange d’amour pur, duquel naît toute connaissance.

On atteint la dimension de l’esprit par une discipline intérieure ; je ne parle pas de pénitences rigoureuses ou de renoncements exagérés, je parle d’une sagesse intérieure qui vous fait choisir ce qui est utile pour votre croissance spirituelle, et vous fait écarter ce qui est inutile, ce qui ne vous est pas bénéfique. Votre esprit et votre âme, comme votre corps, doivent être éduqués à choisir la bonne nourriture. Ceci vaut aujourd’hui plus que jamais, car Lucifer a à sa disposition de nombreux moyens qui capturent votre temps et votre attention, vous détournant ainsi des choses de Dieu. Accordez-vous quelques pauses de silence dans le brouhaha de vos journées et élevez votre pensée à Dieu ! Il suffit de peu pour rétablir un contact vital avec la source de tout bien. Vous avez besoin de la paix, autrement vous souffrez ; la paix, vous la trouvez en Dieu, et non pas dans le monde qui n’a pas de paix.

Dieu souhaite vous introduire dans la dimension de l’esprit. Lucifer tente au contraire de vous emprisonner dans la sphère des plaisirs égoïstes, dans la dimension matérielle, faite d’intérêts et de biens liés au monde et aux choses du monde. Il se déplace à son aise dans ce domaine, car il peut interférer avec les lois qui gouvernent la sphère matérielle. Le monde matériel est son royaume, peuplé d’égoïstes, indifférents à l’amour de Dieu. Ne vous laissez pas enfermer dans cette prison ! Recherchez Dieu afin qu’il vous attire à lui, dans la dimension plus haute où sa loi parfaite peut vous rendre réellement heureux.

À présent, je voudrais vous poser quelques questions ; je vous invite à réfléchir et à répondre avec sincérité : quel bonheur recherchez-vous ? Celui qui provient de Dieu ou celui que le monde vous offre ? Quel est pour vous le bien suprême et de qui provient-il : de Dieu, de vous-mêmes ou des autres ? Êtes-vous libres ou dépendez-vous de quelqu’un ou de quelque chose pour être heureux ?

Regardez-vous en face de Dieu avant de répondre. Essayez de comprendre si votre recherche du bien et du bonheur naissent de la plénitude que vous sentez en vous parce que vous êtes de Dieu, ou d’un vide que vous ne savez pas comment remplir. Il existe l’amour de Dieu qui remplit et l’amour humain qui vide, car il souhaite posséder un point c’est tout. Décidez quel amour vous voulez. Si vous choisissez l’amour de Dieu, vous devez accepter de vivre selon ses lois, qui sont pures comme lui est pur ; si vous serez unis à lui, il vous fera comprendre toute sa loi qui est parfaite et qui vous rendra parfaits en Dieu. Si vous choisissez l’amour du monde, vous serez sous la domination de la matière, avec tout ce qui s’en suit.

Vous êtes libres de choisir quelles lois vous voulez respecter : la loi de Dieu ou celle du monde, l’esprit ou la chair. Sachez cependant que Dieu ne laissera pas éternellement Lucifer s’introduire dans la création pour la conduire loin du Créateur. Dieu est le Seigneur de l’Univers et il reconduira à lui l’Univers tout entier. Par conséquent, ne craignez rien, vous qui aimez Dieu ! Vos souffrances sont un holocauste apprécié de Dieu, au moyen desquelles de nombreux frères obtiennent miséricorde, mais vous ne souffrirez pas pour toujours. Dieu interviendra pour sauver ses fidèles et les libérer du mal.

La création sera toute nouvelle, et elle sera donnée aux enfants de Dieu. Elle sera gouvernée pour toujours par les lois spirituelles les plus sublimes, les lois parfaites de l’Esprit qui est la vie. Soyez conscients que vous pourrez écourter les délais de l’intervention de Dieu avec l’amour, le don et la prière.

Je suis avec vous, je suis en vous et je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

Publicités