Veillez … tenez-vous prêts (Matt 24,42-44)

Message de la Vierge Marie du 4 août 2012

Je serai aux côtés de mes enfants

 Ce message nous a été donné la veille de l’anniversaire de la Très Sainte Vierge Marie. À Medjugorje, la Vierge a révélé d’être née le 5 août, et elle nous a confirmé à maintes reprises cette date comme étant le jour de sa naissance.

Voilà ce que dit la Vierge :

« Mes chers enfants, avant toute chose, je vous remercie, car vous souhaitez fêter avec moi le jour de ma naissance. En réalité, cette fête est celle de vous tous, car je nais en chacun de vous et chacun de vous naît en moi, naît à la vie de Dieu. Sachez, mes enfants, que ma seule, véritable et grande joie est celle de pouvoir vous donner à Dieu. Lorsqu’une personne accepte de se donner à Dieu à travers moi, elle me rend joyeuse ; et c’est avec joie que je vous offre, aujourd’hui, au Seigneur. Je vous offre comme une fleur devant le trône de Dieu.

Je souhaite vous dire ceci : des temps très durs se préparent pour l’humanité, non pas parce que Dieu souhaite vous punir, mais parce que les choix des hommes conduisent l’humanité vers des épreuves dures et difficiles. Cela ne doit pas vous effrayer. Je serai toujours à vos côtés, et Dieu ne permettra pas que l’on fasse du mal à ceux qui s’offrent à Dieu et qui veulent le servir. Malheureusement, de nombreux enfants, ceux qui sont éloignés de Dieu, souffriront beaucoup. Mon cœur est triste de cela. Cependant, Dieu permettra, à travers ces épreuves, une grande purification de tout l’Univers.

Il est nécessaire que l’Univers retourne à mon Fils ; sans mon Fils, il n’y aura d’espoir pour personne. Aujourd’hui je vous invite, en tant qu’enfants préférés du Seigneur, à ne plus avoir d’hésitations ou de doutes, mais à vous jeter de tout votre cœur dans les bras de Dieu, sans discuter, sans analyser, afin qu’il dispose de vous selon sa bonté et sa sagesse. Mettez de côté toutes vos hésitations, mettez-les dans les mains de Dieu et, comme des enfants, jetez-vous dans la mer de son amour. Laissez-lui donc les mains libres afin qu’il puisse agir en vous, et il le fera.

À présent, il est nécessaire que les enfants de Dieu se réveillent, qu’ils soient prêts pour les événements qui nous attendent. Je suis parmi vous ; c’est la raison pour laquelle je vous ai dit « nous attendent », car je serai aux côtés de mes enfants, au milieu de mon peuple. Je vous remercie et je vous bénis afin que vous ayez la force de faire ce que je vous demande, c’est-à-dire de tout abandonner dans les mains de Dieu, sans plus aucune inquiétude. Fermez les yeux de votre âme, détournez-les de tout problème, et laissez que Dieu puisse agir librement en vous. Le Seigneur pensera à vous et à tout ce dont vous avez besoin ; vous, pensez à Lui.

Je vous bénis, et je bénis à travers vous tous les noyaux, toutes les personnes liées à vous en esprit, tous les peuples auxquels vous appartenez, et je bénis tout particulièrement Medjugorje, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

 

Message de Jésus du 6 août 2012
Transfiguration du Seigneur

L’Antéchrist devra se manifester

« Mes chers enfants, je veux aujourd’hui vous bénir avec une bénédiction particulière : la bénédiction de votre transformation. Cette transformation va de pair avec l’action de mon Corps Mystique.

Vous devez être conscients, mes enfants, que plus vous révélez ma présence, plus vous obligez Satan à révéler son action ; mieux même, l’action du peuple de Dieu, l’action des noyaux contraint Satan à se retrancher dans un coin, jusqu’à l’obliger à manifester l’Antéchrist. Il est nécessaire que cela se produise. Lucifer, en effet, ne se déciderait jamais à céder une aussi grande partie de son pouvoir à l’Antéchrist, il tente par tous les moyens de l’éviter. Et moi, de mon côté, je pousse les noyaux et tout mon peuple pour qu’ils agissent afin que Satan et son Antéchrist sortent à visage découvert. Par conséquent, ne vous étonnez pas si, par votre parole ou par votre vie, vous provoquez le mal jusqu’à ce qu’il se découvre ; cela est nécessaire.

Ceux qui annoncent le Christ obligent en même temps l’Antéchrist à se manifester. Nous sommes dans une phase définitive pour l’humanité, car la figure de l’Antéchrist doit apparaître, figure qui marquera un tournant dans l’histoire humaine. Le moment où Satan sera obligé de céder une grande partie de son pouvoir à l’Antéchrist marquera en effet le début de la fin : la fin de cette époque, de cette civilisation. Ce sera la fin d’une époque qui devra céder la place à la création nouvelle.

Ne craignez pas Satan ! Vous avez en effet reçu toute la force, toute la grâce pour l’affronter. Ce n’est qu’en l’affrontant que vous pourrez sauver de nombreuses personnes de ses griffes, car l’action du mal est particulièrement forte en ce moment ; ne vous concentrez pas sur cela, concentrez vous sur votre action de bien, de transfiguration de tout votre être et de tout le peuple qui entre en contact avec vous.

Soyez heureux de participer avec moi à cette grande œuvre du Père ! L’action du Père est très puissante en ce moment. Elle s’accomplit à travers moi, dans la puissance du Saint-Esprit, mais également à travers le peuple de Dieu.

Les signes viendront, en temps et au moment voulus ; cependant, le premier signe, c’est vous. Votre vie est en effet le premier grand signe qui dépasse tous les autres, car une vie transformée suscite de nombreuses questions chez les gens, plus qu’un signe extérieur. Ce dernier, après un premier instant d’enthousiasme, s’oublie, mais la vie d’un homme transformé ne s’oublie pas.

Par conséquent, faites en sorte que les gens ne viennent pas vous chercher vous, mais qu’ils viennent me chercher moi à l’intérieur de vous. Alors toute l’humanité de l’Univers vous regardera, et verra des hommes dans lesquels vit Dieu. Lorsque Jean-Baptiste prêchait, c’est ce qui se passait : les gens n’allaient pas chercher un homme, mais Dieu qui vivait dans cet homme. Soyez donc un temple saint ; ce sera un signe indiscutable de ma présence et de mon action.

Je vous bénis, et je bénis, à travers vous, vos maisons, tous les noyaux, tous les gens que vous touchez par votre action, au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

Message de saint Raphaël archange du 13 août 2012

L’humanité de la Terre doit se décider

« Au cours des derniers mois de cette année 2012, Dieu est en train de « hâter » l’humanité de la Terre afin qu’elle se décide. Lorsque je parle d’humanité, je me réfère, avant tout, aux chrétiens de la Terre ainsi qu’aux personnes de bonne volonté, qui n’appartiennent pas à Satan ni ne le suivent, car pour ceux qui le suivent, il n’y a presque plus rien à faire. Je parle donc des enfants de Dieu sur Terre, pour lesquels s’approche de plus en plus le moment de la décision définitive pour le royaume de Dieu.

Dieu demande cette décision, car il doit fixer un délai à l’humanité de la Terre, laquelle, abandonnée à elle-même, ne déciderait jamais rien. Votre humanité porte en elle une grande contradiction : d’un côté, elle est rebelle à Dieu, de l’autre elle est passive. Celui qui se rebelle n’a pas d’oreilles ; celui qui ne se rebelle pas reste passif, il attend tout de Dieu, il attend que Dieu fasse ce que lui ne veut pas faire.

C’est pourquoi le moment est venu que Dieu fixe une limite temporelle à cette humanité, établie en fonction de votre conception du temps et, donc, de votre calendrier. Sur d’autres planètes, le temps est calculé de façon différente ; cependant, comme on vous l’a déjà dit, l’Univers attend les décisions de la Terre et s’adapte aux rythmes de votre époque.

Mais avant la fin de cette année 2012, votre humanité doit se décider pour savoir si elle veut accueillir Jésus-Christ et être soumise à lui. Ce n’est qu’ainsi qu’elle sera introduite dans une dimension nouvelle, où agissent les lois de l’esprit pur. Seule la décision de l’humanité d’accueillir Jésus-Christ peut marquer votre passage vers une dimension différente, que certains définissent comme un saut de civilisation et que d’autres appellent un élargissement de la conscience. Je dis que cette humanité devra avoir un esprit élevé pour entrer dans une dimension plus spirituelle. La dimension dans laquelle vous vivez aujourd’hui est essentiellement matérielle, une dimension où les lois de l’esprit fonctionnent à grand peine, car elles ne sont ni comprises, ni acceptées par la majeure partie des hommes. Cela engendre un haut degré de corruption, qui touche les hommes et les créatures de cette planète. Il s’agit d’un saut qualitatif, que Dieu a prévu pour faire en sorte que vous puissiez progresser vers la création nouvelle.

Seul Dieu peut évaluer la décision de l’humanité de la Terre au terme de cette année. Actuellement règne une grande effervescence au sein du peuple de Dieu, car les grâces qui sont en train d’agir sur Terre sont particulières et très fortes, et elles sont accordées par Dieu pour vous aider à décider.

Tout dépendra de la capacité des hommes de bonne volonté de la Terre, et des chrétiens en premier, de mettre de côté les choses terrestres, telles que les discussions théologiques, les controverses doctrinales, les doutes existentiels, etc., pour s’immerger dans la nouveauté que Dieu offre à son peuple. Je vous donne un exemple : on vous a dit qu’existe le Noyau Central ; eh bien, si vous vous perdez dans des discussions destinées à établir si le Noyau Central existe ou non, au lieu d’entrer en communion avec cet instrument, vous perdez un temps précieux et restez en arrière. Mais entre-temps l’action de Dieu ne s’arrête pas ; ceux qui ont décidé continuent d’avancer et comprennent toujours plus, ceux qui ne veulent pas se décider restent en arrière, et finissent par ne plus rien comprendre.

Que se passera-t-il si l’humanité ne se décidera pas à croire enfin en Jésus-Christ, pas seulement en paroles, mais en vivant pleinement l’union mystique avec lui, en mettant en pratique ses paroles et en faisant les pas qui vous ont été indiqués ? Il se passera que Dieu agira diversement.

La tâche d’annoncer le salut à tout l’Univers sera confiée à l’humanité d’une autre planète, choisie parmi celles fidèles à Dieu. Ce sera à vous, alors, de vous adapter aux rythmes de cette humanité, et non l’inverse comme cela s’est produit jusqu’à présent. Sachez que les humanités fidèles à Dieu décident rapidement et exécutent promptement les ordres de Dieu ; il ne leur faut pas des millénaires comme vous.

Personne ne sait ce que Dieu décidera au terme de cette année, ni quelle humanité sera choisie pour vous remplacer, si nécessaire. Tout dépendra de la réponse de ses enfants sur Terre, s’ils seront en nombre suffisant pour poursuivre les programmes de Dieu. Dieu décidera en fonction de la réponse de votre humanité. Vous avez une grande responsabilité, mais également de grandes grâces ; par conséquent, soyez courageux et poursuivez fidèlement votre chemin. On ne vous demande pas de grandes actions, mais une foi certaine et une grande sincérité ; il n’y a plus de place pour les ambitions et les hypocrisies, il n’y a plus de temps pour les sournoiseries humaines !

Marcher dans la nouveauté que le Saint-Esprit est en train d’ouvrir devant vous est la condition essentielle, sans quoi vous retomberez dans le sentiment religieux, dans la dévotion. Il est nécessaire, en revanche, que vous parveniez à la véritable connaissance du Christ dont parle saint Paul, « … nous ne considérons plus personne d’une manière purement humaine… Dès que quelqu’un est uni au Christ, il est un être vivant : ce qui est ancien a disparu, ce qui est nouveau est là[1] ». Il faut connaître Jésus-Christ dans le Saint-Esprit, qui déplace toutes choses dans les âmes comme dans la création tout entière, car cela engendre une véritable transformation de votre être à l’image du Christ. L’humanité de la Terre, malheureusement, est encore loin de tout ça.

Les instruments extraordinaires des temps présents, c’est-à-dire les anges, le Noyau Central et les frères de l’Univers fidèles à Dieu, sont appelés dès à présent à vivre l’union mystique avec le Christ, à être face à face avec Dieu, à posséder une connaissance immédiate[2]. Tous les autres doivent suivre le même chemin. On ne peut arriver à comprendre et à vivre la nouveauté des temps présents sans une adhésion sincère à l’Esprit du Christ. Cela devrait se produire dans chaque noyau : si chaque membre et tous les membres d’un noyau vivent unis à l’Esprit du Christ et s’ils s’offrent à Dieu à travers la Très sainte Vierge Marie, ils commencent un parcours qui les conduit à des dimensions nouvelles de l’esprit. Inversement, s’il manque l’union authentique avec le Christ, le chemin est très difficile.

Les noyaux de la Terre vivent de plus grandes difficultés par rapport à celles des autres planètes. Ils doivent en effet se défaire de nombreuses structures dont est remplie la Terre. Un chrétien, sur Terre, porte sur lui le poids de l’organisation ecclésiastique qui comprend de nombreux préceptes humains. En revanche, les frères des autres planètes qui ont accueilli Jésus-Christ, ne sont pas alourdis par ces structures, et ils marchent donc plus vite. Se défaire de ces structures est très difficile, et cela entraîne souvent de terribles sentiments de culpabilité, vu que les gens ne parviennent pas à discerner d’une façon adéquate, et ils identifient les préceptes humains avec ceux divins. Tel est le drame de la Terre !

Je vous bénis au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ».

[1] Cf. 2 Cor 5, 16-17

[2] Cf. Riscrivere la storia – Vol I Nel pensiero di Dio, chapitre 5

Publicités